ballonsJ'avis oublié ce que c'était d'attendre... C'est long, horrible, pénible.... Evidemment, l'enjeu n'est pas le même que pour ma première grossesse, j'ai déjà deux enfants, je n'ai pas à me plaindre... Les premiers jours se sont vécus assez sereinement parce que j'étais prise par le quotidien. Normal. Mais les derniers ont été terribles, les journées s'allongeaient comme du chewing gum.... Ne voyant rien se profiler à l'horizon je devais attendre mercredi dernier pour la pds, mais vu que dans ce centre il faut la faire plus tôt (j 15 au lieu de j17) la progestérone que je devais arrêter à j13 faisait peut-être encore effet et bloquait les anglais....

Puis il y a eu ce samedi précédent avec une énorme migraine... Migraine est signe de changements hormonaux.... J'ai commencé à me sentir bizarre, avec une lourdeur dans le ventre tout le we et le lundi.... J'y ai cru.... puis subitement le lundi une petite perte rosée.... bref c'est fichu.... je m'en veux d'y avoir cru me suis traitée d'imbécile, une IAD ça marche pas du premier coup....

Puis j'ai eu peur... En avril je perds mon congé parental aux 3 ans de Castille... Je fais quoi ??? J'magine le temps de carence encore avant que le chômage se remette en place... l'horreur.... Non une grosse là, m'aurais permis d'enchainer sur un congé maternité... Un petit surplus de temps avec eux, parce que des vacations en plein mois de mai je vais pas en trouver des masses....

Puis j'ai été faire la pds, car dans ce centre elle est obligatoire...

Puis j'ai pleuré... Mais de joie, de surprise, le 10% de moi qui voulait y croire encore ! 336ui.... puis 1063 le surlendemain... et j'attends les résultats de la dernière de ce matin... (dans ce centre c'est 3 pds...)

Puis j'ai appelé mon gynéco, le cabinet d'écho.... Le centre m'a appelé (ce qui m'étais jamais arrivé) la secrétaire était aussi surprise que moi que ça ait fonctionné si vite... enfin si on compte que j'ai du attendre dans deux centres pour cet essai, me voir refuser l'accès au bout d'un an chez l'un et enfin commencer chez l'autre ça fait tout de même 2 ans

Puis j'ai déjà un ventre en place, pas facile à cacher car je suis petite et brindille.....

Puis je me demande s'il sont un ou deux...

Puis j'ai peur que tout s'arrête, mais j'essaie de savourer que pour une fois la PMA ça peut être aussi facile que ça...

Puis je rêve que toutes les copinautes puissent accéder à ce rêve fou....

et aujourd'hui, j'aime ma vie.... :)