Par Isis et Latone, attendre c'est cela exister...

09 décembre 2015

et l'incroyable se poursuit !

Echo officielle numéro 1 passée : check ! Bébé est en parfaite santé, mensuration idéales, clarté nucale impeccable... Je ne réalise toujours pas, mais je me suis remise au tricot pour me faire à l'idée ! :)

Posté par dgtlibellule à 14:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]


02 novembre 2015

Tic

.....Je n'en reviens toujours pas ! un mois et 11 jours plus tard, bébé semble bien s'accrocher ! pourvu que ça dure !

Jeudi dernier j'ai pu passer ma première écho précoce. Cette écho consistait à savoir si la grossesse était bien évolutive et si j'attendais éventuellement des jumeaux. Je ne vais pas mentir, quelque part j'aurais adoré comme j'ai toujours rêvé de 4 et que le parcours PMA... ben c'est le parcours PMA !!!! et que je ne vais pas en rajeunissant... (même si mes ovaires ne sont plus OMPK), mais Diabolo préfère LARGEMENT que nos loulous arrivent un par un...

Pour le coup, il a gagné ! Tic c'est donc développé sans Tac, (un follicule était vide ou l'ovocyte a fait grève) mais fait des mensurations idéales de 9mm soit un peu moins d'un cm et a un petit coeur qui bat régulièrement.... :)

Comme je suis allée dans un cabinet lambda de radiologie, l'écho n'était pas aussi précise que chez mon gynéco. Je le verrai mardi de la semaine prochaine, avec un peu de chance, j'aurais le droit de voir de nouveau Tic en action.... !

Je m'accroche à mon espoir, et ai hâte de passer la barre du 4 décembre, dans 1 mois, date de l'écho officièle et validation du fameux premier trimestre pour souffler un peu et commencer à y croire un peu...

J'ai pourtant un profil pas très discret.......!!!!!!!!! (la joie des multipares !)

 

Posté par dgtlibellule à 11:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 octobre 2015

4285...

à j20 post IAD... ça suit son court !

Posté par dgtlibellule à 15:55 - Commentaires [6] - Permalien [#]

....Incroyable....

ballonsJ'avis oublié ce que c'était d'attendre... C'est long, horrible, pénible.... Evidemment, l'enjeu n'est pas le même que pour ma première grossesse, j'ai déjà deux enfants, je n'ai pas à me plaindre... Les premiers jours se sont vécus assez sereinement parce que j'étais prise par le quotidien. Normal. Mais les derniers ont été terribles, les journées s'allongeaient comme du chewing gum.... Ne voyant rien se profiler à l'horizon je devais attendre mercredi dernier pour la pds, mais vu que dans ce centre il faut la faire plus tôt (j 15 au lieu de j17) la progestérone que je devais arrêter à j13 faisait peut-être encore effet et bloquait les anglais....

Puis il y a eu ce samedi précédent avec une énorme migraine... Migraine est signe de changements hormonaux.... J'ai commencé à me sentir bizarre, avec une lourdeur dans le ventre tout le we et le lundi.... J'y ai cru.... puis subitement le lundi une petite perte rosée.... bref c'est fichu.... je m'en veux d'y avoir cru me suis traitée d'imbécile, une IAD ça marche pas du premier coup....

Puis j'ai eu peur... En avril je perds mon congé parental aux 3 ans de Castille... Je fais quoi ??? J'magine le temps de carence encore avant que le chômage se remette en place... l'horreur.... Non une grosse là, m'aurais permis d'enchainer sur un congé maternité... Un petit surplus de temps avec eux, parce que des vacations en plein mois de mai je vais pas en trouver des masses....

Puis j'ai été faire la pds, car dans ce centre elle est obligatoire...

Puis j'ai pleuré... Mais de joie, de surprise, le 10% de moi qui voulait y croire encore ! 336ui.... puis 1063 le surlendemain... et j'attends les résultats de la dernière de ce matin... (dans ce centre c'est 3 pds...)

Puis j'ai appelé mon gynéco, le cabinet d'écho.... Le centre m'a appelé (ce qui m'étais jamais arrivé) la secrétaire était aussi surprise que moi que ça ait fonctionné si vite... enfin si on compte que j'ai du attendre dans deux centres pour cet essai, me voir refuser l'accès au bout d'un an chez l'un et enfin commencer chez l'autre ça fait tout de même 2 ans

Puis j'ai déjà un ventre en place, pas facile à cacher car je suis petite et brindille.....

Puis je me demande s'il sont un ou deux...

Puis j'ai peur que tout s'arrête, mais j'essaie de savourer que pour une fois la PMA ça peut être aussi facile que ça...

Puis je rêve que toutes les copinautes puissent accéder à ce rêve fou....

et aujourd'hui, j'aime ma vie.... :)

Posté par dgtlibellule à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

....

;)

Posté par dgtlibellule à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 octobre 2015

Go !

WP_20150713_023Ca y est..... Enfin nous pouvons reprendre les essais... cette attente a été longue, abominable... Et puis il y a eu la maison, les travaux, la fatigue, la maladie, les enfants... Finalement nous y voilà ! J'ai marché sur des oeufs jusqu'au bout parce qu'à chaque fois j'avais cette peur idiote que notre nouveau centre téléphone à l'ancien pour avoir des données sur nous et entendre que nous devrions peut-être nous arrêter là... Et puis il y a eu un taux d'AMH pas fameux...une vieille radio de mes trompes pas très explicite... L'angoisse, encore et toujours, et puis du temps a encore passé, il y a eu les vacances, il y a eu moins d'impatience, les choses se feront, il faut le temps. On se résigne, ce n'est pas non plus comme si nous étions sans enfants ! La donne n'est pas la même même si pour moi une fratrie me tient terriblement à coeur.. 

Il a fallut aussi des discussions, des frustrations, apporter ses arguments, réévoquer le chiffre fou de 4, parler de nos peurs, de nos envies... Et puis on a accordé nos violons, pour 4, Diabolo ne dit plus non, mais a moi de ne plus le harceler, de ne plus penser "que" bébé... Le temps a passé et finalement il a été necessaire pour cheminer, même si bien évidemment j'aurais souhaité moins d'écart et ne pas reprendre trop tard parce que je ne rajeunis pas non plus.

Et puis j'ai commencé les piqures. J'ai eu mal à la tête, j'ai eu l'impression de voir tout tourner... Les bons vieux effets secondaires que j'avais oublié ! Je me suis encore énervée, une écho à j 10 ? sont tarés ! je sais que mes cycles (merci la fin des ovaires ompk, c'est parfois bon de vieillir) sont plus courts, mais ça me parait évident qu'il en faudra une deuxième ! et c'est un bazar : Diabolo doit emmener les deux loulous à l'école (alors il faut que ce soit un jour ou il commence à 10h30 soit 1 chance sur 2 et vu que l'on sait la date de l'écho peu de temps à l'avance...) échanger nos voitures (sièges auto obligent) réechanger de voitures à rennes maintenant à 45 mn de chez nous, mais heureusement le nouveau cabinet de mon gynéco qui me suit et fait écho à 5 min du travail de Diabolo..... mais tout c'est merveilleusement bien goupillé, ils ont géré pour envoyer rapido les résultats à Nantes, et chose incroyable... alors que j'avais la dose minimale de gonal... 2 gros follicules à 14 mm!!!!!!  Pas de deuxième écho pds youhou !!!!

Mardi de la semaine dernière, j'ai emmené Saul à l'école, je n'y ai pas mis Castille qui est venue avec moi et ma mère à Nantes (elle ne peut pas aller à la cantine elle est en TPS). Je suis allée seule à L'hopital (ma mère m'accompagnait pour le reste de la journée pour que je ne soit pas seule) j'ai regretté que Diabolo ne soit pas là... c'était la première fois... Mais s'il n'était pas là il fallait que je sois seule, car à part lui, personne n'aurait eu sa place, ça ne collait pas. La gynéco était celle qui m'avait prescrit le traitement, bien plus positive et agréable que la dernière fois, très gentille, très douce, je n'ai rien senti ! elle avait l'air contente de mes résultats, m'a informée du "risque" de jumeaux (Diabolo ça ne l'a pas fait du tout rigoler cette possibilité, mais alors pas du tout du tout) j'ai souri. Oui c'est une possibilité qui m'irait, qui m'inquiète peut-être aussi, mais je vois surtout qu'il y a plus de chance d'y avoir un ovocyte, un follicule vide ça existe malheureusement ! Je sors de là radieuse, pas de temps d'attente interminable, tout c'est passé vite, rien à redire ! J'ai rejoins ma mère et ma fille pour une journée girly, se changer les idées, parce que ça reste une journée spéciale tout de même ! 

Alors voilà..... j'attends.... Mercredi qu'il y ait reds ou pas il faudra faire la pds, c'est la consigne de ce centre... je comprends, j'ai bien saigné alors que j'étais enceinte de Saul.... je suis mi/mi, j'ai envie d'y croire, mais je n'y suis pas, ça me parait trop improbable, ce n'est pas possible de réussir à un premier essai... Si ? J'ai envie... Tout recommencer me saoule un peu même si je le ferai bien entendu...... J'arrête la progestérone dimanche soir... alors advienne que pourra... pour le moment un peu mal au ventre.... aux seins... mais ça c'est les mêmes symptômes qu'une fin de cycle également...... Je ne fais pas de test. Je n'ai pas envie que le rêve, l'espoir se termine à j11. J'achèterai un test si je n'ai pas mes règles mercredi, et je le ferai en attendant les résultats de ma pds...en attendant je rêve sans trop oser y croire... j'ai peur que ce soit trop tard... que je sois périmée...

j'ai envie pourtant... plus de couches à la maison (ça y est Castille est propre la nuit) école pour les deux.... Ils grandissent, ils ne sont plus des bébés... Castille ne prend plus le sein, parfois juste pour s'endormir, mais elle ne tète pas, je la laisse, elle est trop grande à présent, elle choisit seule de grandir et c'est très bien. Dans un sens nous aussi nous avons grandi, notre projet aussi... et notre famille ? réponse mercredi.....

WP_20150902_004

Posté par dgtlibellule à 19:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 janvier 2015

Extra life

hope

Et si comme dans les jeux vidéo, on avait le droit à une "extra-life" ? On a perdu, mais on nous donne une occasion de rejouer, en gros on essuie un échec mais on nous laisse l'opportunité de recommencer...

Alors que l'horizon était gris, que je m'aprétais déjà à organiser un voyage en Espagne (avec un budget que je n'ai pas ah ah ah.... tant pis pour le changement de voiture...) nous sommes allé dans un autre CECOS, et plutôt qu'un CECOS, c'est un CHU, la différence je vous l'assure est grande.... En fait dans ce CHU sont conservés des paillettes mais on ne fait pas de dons d'ovocytes, il y a donc possibilité d'IAD mais pas de FIVDO. Bon jusque là la différence est pas énorme vous me direz quand on a juste besoin de paillettes. Eh bien si. Les CECOS sont des organismes apparemment associatifs gérés (là je cite mon gynéco qui le déclare en off bien entendu) par des vieux schnocks qui se la pètent et qui savent mieux que tout le monde. Bref, lecteur tu m'as bien comprise, le CECOS n'est pas forcément ton ami.

BREF. Nous sommes donc allés dans ce CHU. Nous n'avons pas expliqué pourquoi notre CECOS avait refusé notre demande, on a juste dit qu'ils semblaient trouver déjà bien que l'on ait 2 rejetons (ce qui est absolument vrai dans un sens) grand sourire de la gynéco en face de nous :

"Et vous souhaiteriez un petit 3ème !

-euh oui...

(comment quoi tu ne me fais pas la leçon comme quoi j'ai déjà l'immense honneur d'être mère ???)

-Pas de souci, chez nous contrairement à d'autre sens, il n'y a pas de limite, je reçois des personnes qui font leur 4ème demande, on a ce qu'il faut en paillettes

-euh, on va déjà voir pour un troisième hein !

(oui parce que là le Diabolo devenait de plus en plus pâle en imaginant toute une équipe de foot à la maison)

Directement parce que j'avais du mal à comprendre et analyser ce que j'entendais je propose de faire un don. C'est là que j'apprends qu'ils ne prélèvent pas les ovocytes pour cela il faut aller dans mon CECOS (hors de question d'y retourner) ou dans un autre... les plus près sont à 3 h de route... et de toutes façons je suis à quelques mois de la date de péremption (il y a  sûrement possibilité de date limite de consommation prolongée au cas par cas) et il n'y a pas besoin de tiers donneur pour être pris en charge. oui vous m'avez bien lu, enfin un centre qui ne fait pas de chantage, si tu veux un enfant de plus emmène ton donneur ou donne toi même... (ceci dit moi j'avais donné par choix )

Bref, avant même que nous réalisions ce qui se passe, elle en était à demander nos couleurs de cheveux, yeux, tailles, antécédents familiaux.... Les gars on était de nouveau DANS LA PLACE !!!! Juste un rdv psy à passer le 28 février.... (là il va falloir être hyper zen ce jour là mais cette fois Diabolo est prêt et moi pas pressée ni trop ch*****) 

Nous sommes sortis de là enchantés, et sur un petit nuage, la gynéco était très sympathique, j'ai même blagué avec elle alors que j'étais hyper méga angoissée....

Possibilité de commencer les traitement en septembre... dans 9 mois, une grossesse en somme, que nous allons porter ensemble Diabolo et moi pour mener sereinement ce nouveau projet, on va dire que la barre fatidique du premier trimestre sera le rdv psy... On nous laisse une chance et rien que ça.... a changé ma vie... C'est là que je me suis rendue compte à quel point j'étais fatiguée nerveusement et à cran... impatiente avec Diabolo et les enfants, que je ne profitais du coup pas à fond de mon quotidien que j'enviais il y a encore 5 ans....

 

Ensuite nous sommes retourné voir mon gynéco PMA qui nous suit depuis le départ. pour lui indiqué que nous changions de centre, et lui demander de bien vouloir me suivre pendant le traitement ce qu'il a accepté sans problème. c'est là qu'il nous a expliqué en off bien entendu comment notre CECOS avait mauvaise réputation depuis le changement de direction il y a près de deux ans et que nous n'étions pas les seuls à nous en plaindre. Il nous a donné l'adresse d'un autre centre au cas où il y aurait un autre problème. Il m'a annoncé que ce serait encore plus simple pour moi cette fois de tomber enceinte car la chance d'avoir des ovaires polykystiques qui te pourrissent la vie à 28 ans, est qu'en vieillissant, il y a moins de follicules, les kystes écrasent moins les ovaires, tu te retrouves avec des cycles plus régulier (plus que vrai je suis devenu un coucou depuis la naissance de bébé2) et la fertilité d'une fille de 20 ans... il a même donné un spermogramme à MR au cas où, car parfois les choses évoluent... mais bon le retour aux FIV n'est selon lui pas la meilleure option sauf si ça s'est amélioré pour Diabolo... Le Diabolo est pas chaud mais à pris l'ordonnance, on fera ce qu'il voudra, ce 3me on le fait à deux et plus moi en égoïste....

 

J'Y CROIS !!!! vivement septembre, en attendant y'a une maison a refaire et à emménager..... (pas gagné, mais c'était une opportunité qui va nous changer la vie, et le budget !)

 

Posté par dgtlibellule à 13:13 - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 novembre 2014

game over...

Votre dossier est cloturé définitivement. Dites vous bien qu'il est difficile pour toutes les femmes de se dire que son dernier enfant sera le dernier. Il n'y a pas de recours nous sommes désolé mais vous verrez avec le temps vous vous y ferez.

 

AH AH AH Mais qui es-tu toi pour savoir que je vais m'y faire ? pour décider à ma place si ma famille sera constituée de 1,2,3 ou 4 enfants ?

Suivi de l'apothéose : essayez naturellement on ne sait jamais, monsieur est juste OATS, pas azoospermique...

j'ai de l'éducation, on m'a appris à me tenir, mais j'ai hésité à lui envoyer son bureau à la tronche. si on a fait appel à un donneur ce n'est pas pour rien, on ne vit pas dans le monde des bisounours... c'est à se demander où elle a eu son diplome de gynéco...

Bref. Game over pour nous. Même pas le droit de tenter notre chance. Les options qui nous restent sont si compliquées que je me demande si je ne devrais pas tout de suite baisser les bras... Si cette envie n'était pas si forte, opressante... m***** on a qu'une vie....

-Barcelone : gagner au loto, il faut compter 2000 euros par essai en comptant les vols aller/retour le ttraitement et l'hotel... il faudrait gagner au loto...

-Re-tenter les FIV, mais je en sais pas si on a le droit, et si le spermogramme de Diabolo sera suffisant. Sur la fin il n'y avait pas plus de 1 ou deux valables et c'est sensé s'aggraver avec le temps...

-Changer de CECOS, avec presque 100% de chance qu'on nous fasse la même réponse (ils s'appellent entre eux, et une troisième demande les interesseront pas) même si je fais un don... Et il y a la distance. 1h de route ça va pour un rdv, mais là on sait qu'il y en aura beaucoup.

 

voila. 36 ans. Pas de carrière parce que ma carrière c'était mes enfants, fonder une famille, chose faite mais à moitié. C'est toujours cette idée de ne jamais réussir à finir quoi que ce soit, ne pas aller au bout des choses. Bref, même mon parcours PMA me ressemble. J'ai tout perdu. Il ne me reste rien à me raccrocher à part mes enfants. Mais pour le coup je n'arrive pas à en profiter comme il faudrait. Je ne peux pas me dire que ce sont les derniers, qu'il n'y aura plus d'allaitement, plus de gros ventre, plus de bébé à porter, parce que Castille est déjà une petite fille et a cette volontée en elle de faire tout comme "une grande", chose que je dois absolument laisser faire. C'est moi qui suis en manque d'enfant, elle 'na pas à en patir.

Le congé parental qui devait durer quelques années, va être écourté. J'aurais vécu 3 merveilleuses années avec mes loulous, mais il va falloir reprendre une activité... L'idée d'être assistante maternelle s'impose de plus en plus parce que j'aime profondement les enfants et que cela me permettra aussi d'être à la maison pour les miens. Tant pis pour mon livre. Il ne sortira surement jamais... Il sera terminé, un jour, certainement, et j'espère lu, par les miens, mais je n'aurais jamais la profession que je voulais. Il aurait fallut finir mon doctorat ou passer l'agreg. Il aurait fallut... Mais il y avait la PMA... Le désir de fonder une famille... Je ne regrette pas. Je n'ai pas sacrifié ma carrière pour mes enfnats, mais pour la PMA. Ma deuxième carrière, celle de maman est ébranlée, comme si j'étais déclassée, je ne sais même plus comment réagir. Je n'ai même plus de colère. Je suis profondément triste.

Je suis découragée, mais l'envie est là si forte... j'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent... ce serait si facile de jeter l'éponge... mais ce ne serait pas moi... j'aurais ce regret tout ma vie... et malheureusement je lui en voudrais aussi toute ma vie de ce clash chez le psy qui a changé la donne de toute notre famille...

Posté par dgtlibellule à 14:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 septembre 2014

Rentrée overbookée

Je n'ai pas envie de faire de ce blog une fontaine de larmes, même si pour moi il est un vrai défouloir, il n'ya pas de raison que je vous inonde.

Je ne vais pas mentir non plus... Dernièrement une blogeuse à parlé de piscine... On s'enfonce dans une piscine et puis on refait surface un beau jour où tout va bien pour retomber le lendemain dans une piscine plus profonde où l'on ne voit pas le fond... Ça me parle. Voilà où j'en suis. Bien sûr si vous me voyez dans la rue vous me verrez rire, vous me verrez faire la folle avec mes enfants, parce qu'ils n'ont pas demandé à avoir une mère pleureuse alors je donne le change pour eux et pour les autres. Mais je vois bien que je me mens à moi-même et aux autres.

Je n'ai pas toujours la patience qu'ilo faudrait avec les enfants à cause de cette saleté qui me ronge. Je ne suis pas cool avec Sieur Diabolo non plus. Je lui en veux toujours même si je sais que j'ai ma part de responsabilité dans l'affaire. Mais m***** pourquoi a-t-il fallut qu'il pète un câble chez le psy il y a un an ? pour 30 minutes de pétage de câble, 365 jours de mouise. Clap clap clap bravo merci.

Et ces P****** d'hormones qui me rappellent à l'ordre qui me crient que ce n'est pas fini, que je ne peux pas avoir déjà dit adieu à la maternité moi qui ne rêvais que de ça, être mère... Peu de gens comprennent. Pour eux j'ai eu deux enfants, un garçon et une fille de surcroîts, je n'airien à demander de plus, j'ai fait mon boulot de mère basta. Eh bien non... Non, mon rêve de 3, de 4  est toujours là je n'y peux rien, c'est au fond de mes tripes et ça me bouffe au quotidien.

Certains jours ça va, je surmonte... Et d'autres... C'est l'horreur... Je pensais naïvement que ce serait plus simple à présent que j'ai eu la chance de donner la vie... Mais c'est pareil, je ne vois pas de différence, la douleur est la même, je sais que je n'en ai pas fini avec la maternité, et tout est fait pour me décourager, me dégoûter, la psy du CECOS qui a bloqué notre dossier jusqu'à novembre (et dont nous avons AUCUNE news) Diabol qui m'assure qu'il me suit dans mon idée d'agrandir la famille et qui le lendemain va me dire que l'on est bien aussi à 4... Les traitements, l'âge qui avance, les copines qui arborent un gros ventre, des n°3 qui poussent partout....

Et puis il y a eu cette maison, une grande maison, acheté une misère, un espoir de la voir se remplir... Elle a 3 chambres mais peut potentiellement en avoir 3 de plus si on le souhaite (on va pas exagérer non plus ^^) elle est si peu chère qu'elle va nous permettre de faire autre chose que de payer les factures sans  rien faire à coté... elle m'apporte de l'espoir, de la projection et un but où me focaliser autre que la PMA... Mais tout ce que je pense, c'est la remplir...

Et ce congé parental qui finit dans deux ans... Est-ce que cela va être suffisant pour une naissance le temps que tout se mette en marche ? Si on a le droit ? Où vais-je devoir penser en urgences à une reconversion que je n'avais absolument pas prévue de sitôt ?

Trop de questionnement... marre d'attendre ce verdict que je crains de plus en plus... Assez de ne pas savoir... De ne pas pouvoir au moins TENTER MA CHANCE....

 

ça ira mieux demain......

Posté par dgtlibellule à 19:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 août 2014

patience...

Certes le temps a passé... mais si cela ne me hante pas à chaque minute, malgré tout, la plaie reste ouverte. Oui je n'ai pas à me plaindre, oui c'est vrai j'ai eu l'immense chance d'avoir deux petits miracles alors que tant d'autres galériennes restent au bord du chemin sans même un résultat positif... Je ne vais pas m'inscrire au concours de qui a le pire parcours parce que c'est idiot et que je n'ai absolument pas envie de me comparer. Je suis juste profondément triste, et ça m'agace, parce que je veux absolument être une maman joyeuse pour mes enfants. Je cache mon état bien évidemment, mais j'ai ce poids sans arrêt au fond de mon estomac... Ce n'ets pas tant le fait de ne pas avoir ce troisième ou même ce quatrième qui me chagrine, c'est le fait de ne pas en avoir le droit, ne pas pouvoir au moins essayer, ne plus être maître de la situation, si du moins j'ai pu l'être un minimum durant tout ce parcours.... Je dois attendre au moins novembre pour avoir le verdict du jury du CECOS.... et encore deux entretiens, un pour Diabolo et un pour moi en individuel...c'est pire que pour l'agrément d'adoption, je finis par me demander si ils ne vont pas un peu trop loin dans leur droit... Certes nous avons eut un clash lors d'un rdv en décembre dernier... Oh la bonne idée de se disputer la veille... Certes j'ai été trop vite en besogne, mais sachant qu'il y avait 1 an de procédure, et que nous pouvons retarder un traitement j'ai simplement voulu gagner du temps... résultat des courses, j'ai tout perdu... sûrement... je suis d'autant plus amère que cet été j'aurais du être en PMA... qui sais si cela marcherait dans 1 an deux ans ? si h'aurais jamais le droit de me piquer à nouveau à moins de gagner au loto et de filer tout droit à Barcelone sans délais d'attente qui plus est ? Je suis amère, ça m'agace de ne pas savoir si j'ai tout simplement "le droit" Diabolo me dit qu'il est partant pour le numéro 3 mais l'est il vraiment finalement ? ne vaut-il pas mieux que je me mette en tête que cela ne fonctionnera pas pour me préparer au pire ?

Je sais j'en ai déjà deux, mais j'ai tout lâché pour mes enfants, mes études, ma carrière tout... ce que je voulais c'est d'être maman et aller au bout de mon projet de vie, mon projet de 4...

S'ajoute à cela que notre loyer est désormais trop élevé avec mon congé parental, que nous avons trouvé une super maison à vendre qui nous reviendrait mensuellement bien moins cher, qui a un sacré potenciel et ridiculement peu chère, mais Diabolo ne sait pas... c'est ch**** de vivre avec quelqu'un qui a peur de tout, "on sait jamais si je perd mon CDI"..... ça me gonfle de ne pas avancer... je l'aime mais là ce n'est plus possible, je tourne en rond....

heureusement il me reste mon livre... j'avance à petits pas, mais sûrement... je n'aurais pas tout raté même s'il n'est jamais publié, j'aurais au moins le mérite d'avoir essayé....

Posté par dgtlibellule à 15:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]