hopital

Parfois, le système médical m'énerve... Pour l'écho du second trimestre lors de ma grossesse, on m'avait indiqué qu'un des reins de Saul était trop dilaté et qu'il faudrait surveiller cela à la naissance, car il y avait sûrement un reflux entre l'urètre et le rein qui pourrait provoquer des infections urinaire. On m'avait bien expliqué que dès qu'il aurait de la température il faudrait y penser et de faire une écho de contrôle à la naissance...

La naissance de Saul ayant été quelque peu mouvementée, l'écho est passée à la trappe... J'en ai reparlé plus tard mais visiblement ce souci paraissait secondaire pour les médecins...

Voilà que mercredi il y a 10 jours, je trouve le bonhomme un peu chaud... Je pense aux dents vu qu'il avait fait une petite poussée de fièvre pour ses premières quenottes... Jeudi, il se met à vomir.... Vendredi même symptômes, comme c'est le troisième jour de fièvre (j'attend 3 jours comme expliqué dans le carnet de santé, hein, je suis disciplinée) j'appelle mon cabinet de pédiatre et la pédiatre de garde, fortement antipathique  (l'air suspicieux au téléphone genre votre mouflet est "vraiment" malade) me donne rendez-vous tard ce soir là. Bon je veux bien qu'ellle ai une tonne de parents inquiets qui la dérange au moindre rhume mais tout de même... Je lui explique les symptômes, elle me demande s'il a eu de la diarrhée, je lui dit qu'il a eu une selle suspecte jeudi, et elle marque une journée de diarrhée (on doit pas parler la même langue) elle déclare que c'est une gastro, je met l'infection urinaire sur le tapis, mais non non c'est une gastro. Bien, je suis pas toubib. Elle me donne du solité de réhydratation à donner au bébé pour un petit qui ne sait pas boire au biberon 150 ml de soluté à la petite cuillère fut une partie de plaisir et elle me demande pourquoi je n'ai donné qu'une fois du doliprane dans la journée à Saul, je lui répond que dans son carnet de santé il est indiqué qu'il ne faut pas forcément donner un antipyrétique en cas de fièvre (je suis vraiment disciplinée hein !) et vu que la fièvre était légère j'ai préféré ne pas le gaver de médicaments. "oui mail il souffre votre enfant, il a l'air d'avoir des céphalées"... ok, prend ça dans les dents maman, même pas fichue de voir que Saul a mal à la tête...

Bref, je donne son soluté et son doliprane à Saul et comme il va mieux samedi matin, nous décidons de ne pas annuler notre week-end chez les parents de Diabolo car c'était le dernier possible avant ma reprise (je travaille les samedi) . Samedi dans la journée Saul va moins bien, sa fièvre qui ne dépassait pas les 38 monte à 39, 39,5°... Dans la nuit, le petit refuse que je l'allonge, il semble avoir mal à la tête et je songe à une otite même si d'après le pédiatre ses oreilles semblaient nickels... Au petit matin je fais ni une ni deux, réveille le mari et embarque le petit aux urgences...

Là aussi je parle de l'infection urinaire, mais non, on lui fait une prise de sang,  on pense aux bronches, il y aurait come un râle non à l'auscultation ??? euh je ne sais pas moi... allez on se tape une bonne radio des poumons... AH il y a peut-être un petit foyer (fait le médecin qui a cru entendre quelque chose) mais non ils sont nickel (le pédiatre).... Bon on va analyser son urine, mais franchement ça ne peut pas être ça.... Ah mais si en fait...

Bon c'est carabiné comme infection madame la CRP de bébé est trop élevée on le garde une semaine... Le pédiatre est limite aimable il me parle d'anémie "ah mais vous l'allaitez vous devez être vous même anémiée, dans le lait infantile au moins il y a du fer"... véridique... (j'ai su plus tard par mon généraliste et une interne que l'anémie était due à la bactérie qui se nourrit du fer qui est dans l'organisme )

je fais des pieds et des mains pour être rapatriée à Rennes, je ne me voyais pas rester dans cet hôpital où le pédiatre n'était pas aimable, loin de chez nous avec ce petit bout pas en forme, sans le soutien de ma famille et mes amis... ça fonctionne... On fait le rapatriement nous même (ils laissent le cathéter pour les antibiotique dans le bras de Saul) et à Rennes après une nuit à l'hôpital on me propose de le laisser en permission chez nous la nuit et de le ramener tous les matins pour son injection. L'équipe est plus sympa, même s'il est difficile d'avoir des réponses à nos questions car nous devons passer par une infirmière qui passe par l'interne qui passe par le pédiatre de service... !!!

Bref nous avons eu enfin le droit à l'écho des reins qui d'après l'équipe du CHU aurait du être faite à la naissance (GRRRRR qu'est-ce que je n'avais pas dit !!!!!) bizarrement le rein dilaté ne serait pas celui qui poserait problème... Saul a donc rendez vous avec un chirurgien lundi dans une semaine en vue d'une cystographie, voire d'une scintigraphie dans 4 mois... On saura s'il s'agit d'un reflux et s'il faut opérer ou non.

Il s'agit à priori d'une chose relativement bénigne... Mais Saul aurait été moins secoué et n'aurait pas eu une aussi grosse infection si les choses avaient été prises à temps et si on m'avait écoutée... à défaut d'écho, lors de ma visite chez le pédiatre une bandelette n'aurait pas coûté grand chose...

Saul va mieux, il a encore 10 jours plus 90 d'antibiotique, les premiers pour lutter contre l'infection, le reste pour éviter une récidive dans les 3 mois à venir...

Demain je reprend le travail...Avec Saul, et ne le lâche que Mercredi chez la nourrice... Dans le fond tout est bien qui finit bien, mais j'ai eu peur tout de même... Que serait-il passé si je n'étais pas allée aux urgences et me serait entêtée de le gaver de soluté et de doliprane? je préfère ne pas y penser.... j'en profite en tous cas pour le changer de cabinet médical (je ne l'aimais pas pour d'autres raisons) et Saul sera suivi par ma généraliste qui connais bien les enfants et la PMA et qui au moins le suivra chaque mois (ma pédiatre ne voulait le revoir qu'à 9 mois, car il y a un manque de pédiatres de ville et trop de patients)...